Le génocide des Tutsi au Rwanda, 1994

Après les tentatives de destruction des Arméniens en 1915 et et des Juifs d’Europe pendant la deuxième Guerre mondiale, le génocide des Tutsi en 1994 est le dernier des génocides du 20e siècle. Orchestré par le parti au pouvoir au Rwanda, le génocide a fait près d’un million de victimes en l’espace de 3 mois. 

Le site du mémorial de la Shoah apporte d’intéressantes informations au sujet de cette sombre page de l’histoire, n’hésitez pas à vous y rendre.

1200px-LocationRwanda.svg

Image de prévisualisation YouTube

La réalisation de ce génocide fut rendue possible grâce au conditionnement d’une partie de l’opinion par le biais d’une propagande raciste omniprésente.

Deogratias

 Extrait de la bande-dessinée Deogratias (Dupuis, 2000) de J.-P. Stassen.

Kangura_12-1993_cover

Une du bimensuel Kangura, novembre 1991. « Quelles armes prendrons-nous pour vaincre définitivement les cafards? »

Le 7 avril est la commémoration annuelle du génocide des Tutsi.

Le 7 avril 2019, le Président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé, à l’occasion du 25ème anniversaire du déclenchement du massacre d’au moins 800 000 personnes au Rwanda (Tutsi et modérés Hutu) par les milices hutu extrémistes du régime Habyarimana en 1994, qu’il souhaitait faire de cette date une journée officielle de commémoration. Cette journée a été officiellement instituée par le décret n° 2019-435 du 13 mai 2019 relatif à la commémoration annuelle du génocide des Tutsi.

Genocide-Memorial Memorial-genocide-Kigali

Le Mémorial du génocide de Kigali, est un lieu de mémoire situé à Kigali, au Rwanda, établi pour commémorer le génocide des Tutsi au Rwanda de 1994. Les restes de plus de 250 000 personnes y sont inhumés.

Pour aller plus loin…

Le génocide dans la musique

Avec le titre Rwanda, le rappeur nantais BlackSad nous plonge au cœur du drame. Un enfant y narre une nuit d’horreur, celle au cours de laquelle ses parents furent massacrés par des familiers (le tailleur, le coiffeur). Installé à l’étage, l’enfant ne perçoit que des bruits menaçants et des cris. Les allusions des tueurs aux Tutsi lui échappent (« paraît que la maison est pleine de cafards« ). AU bout du  compte, il ne comprend pas (mais il n’y a rien à comprendre). « Est-ce que les cafards c’étaient nous? Je comprends pas. 
Paraît qu’j'suis Tutsi, mais moi j’y connais rien… j’suis tout petit. »

BlackSad: »Rwanda »
« J’étais à l’étage en train de déguster un laitage alléchant quand,
du boucan à l’entrée m’a fait oublier mon festin et mon bouquin.
Je ne sais plus à quelle heure mais des gens ont débarqué chez moi plein de colère.
J’ai reconnu des voix, celle du tailleur de mon père, celle du coiffeur de ma mère.
Il y avait plein de collègues à eux. 
Paraît que la maison est pleine de cafards et qu’ils savent quoi faire.
Moi j’ai jamais vu mon père chasser la blatte à la machette.

Ma mère pleurait et moi, apeuré, j’ai gagné à la hâte ma cachette.
C’était pas de la blague. 
Je vais sûrement passer pour un gosse bête mais, sur le moment,
 j’ai pensé qu’il s’agissait de grosses bêtes.
Je suis dans le bad. En bas on dirait que les grands se battent.
Tous crient.
Paraît que j’suis Tutsi mais moi j’comprends rien… j’suis tout petit.
Certains rient, mais mes parents prient et moi, rempli de peur, j’allais les rejoindre
quand la bonne est venue m’enjoindre de rester caché.
Non c’était pas un jeu, j’ai vu dans ses yeux que j’étais en danger, 
donc j’ai nachave sous le lit.

Cent jours plus tard, l’ONU parlera de génocide, mais je les cite:
« Dans ces pays là, c’est pas bien grave.« 
Papa est mort en brave, maman dans ses bras priait pour qu’on l’épargne.
Le premier coup de machette lui brisa net la mâchoire. 
Alors elle pria pour que son calvaire s’achève
C’est sur son crâne que le second coup vint choir
Plus d’échappatoire, plus de choix, alors elle pria pour que, moi,
la chair de sa chair, je m’échappe. 
Mais, égrainer le chapelet toute son existence, ne permet pas d’échapper à d’affreuses souffrances.
Les prêtres mentent apparemment
J’entends des pas qui montent, mais c’est pas maman dans l’escalier.

Est-ce que les cafards c’étaient nous? 
Je comprends pas. 
Paraît qu’j'suis Tutsi, mais moi j’y connais rien… j’suis tout petit. »

[court interlude musical et on entend un homme dont on comprend qu'il est un ancien tueur ] » On nous a dit qu’il fallait tuer les Tutsi. J’avais une machette et un gourdin. Quand je pense à tous ces gens qui sont morts alors qu’il n’y avait pas de problèmes entre nous… Tout cela me fait mal, je regrette et j’ai des remords et je demande toujours à Dieu de me pardonner. »

Source : https://lhistgeobox.blogspot.com/

téléchargement Ecouter Rwanda – BlackSad

 

Le génocide dans la Bande dessinée

Fred_ok

Déogratias (Jean-Philippe Stassen), La Fantaisie des dieux (Patrick de Saint-Exupéry, Hippolyte), Rwanda 1994 (Cécile Grenier, Pat Masioni)

Calamobile |
Patrimoinelaroque2 . Le col... |
Watchdeadpool22018streamonline |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Road2019
| Etre enfant a Rome
| Les Rois Lapins